Test Roborock Auto-Empty Dock: le robot aspirateur S7 a maintenant sa station de vidage automatique !

9.1
Test Roborock Auto-Empty Dock: le robot aspirateur S7 a maintenant sa station de vidage automatique !
Test Roborock Auto-Empty Dock: le robot aspirateur S7 a maintenant sa station de vidage automatique !
299€
Design
Performances de l'aspiration
Pratique à vider

Lors du test du nouveau robot aspirateur Roborock S7, nous vous avions également annoncé la sortie à venir de sa station de vidage automatique, permettant au robot d'être totalement autonome (plus besoin de vider son bac à poussière après chaque tournée). Et bien ca y est, la Roborock Auto-Empty Dock est officiellement lancée depuis hier ! J'ai eu la chance de pouvoir la tester en avant première durant une quinzaine de jours, pour vous en faire aujourd'hui un retour complet…

A lire également:
Test Roborock S7: le robot aspirateur avec Mop "sonique", pour un lavage efficace ! (en promo pour le lancement !)

Déballage de la Roborock Auto-Empty Dock

La Roborock Auto-Empty Dock arrive dans un carton sobre avec simplement la marque du fabricant. Sobre mais un peu encombrant :p Et oui, une station de vidage prend plus de place qu'une simple base de rechargement.

Dans le carton, nous y trouvons la base livrée en deux parties, son cordon électrique, un adaptateur pour sacs papier (et un sac fourni), une notice, et un bac à poussière, qui viendra en remplacement de celui du Roborock S7.

roborock s7 doc empty 1

La station est livrée en deux parties, qu'il faudra assembler. Le socle, se posant au sol, dispose d'un orifice au centre qui viendra automatiquement se placer sous le robot aspirateur pour aspirer le contenu de son réservoir.

roborock s7 doc empty 2
roborock s7 doc empty 4 1

A l'extrémité, un autre orifice permettra de véhiculer les détritus jusqu'au réservoir de la station:

roborock s7 doc empty 5

On se rend mieux compte de cela par le dessous, puisque le conduit d'aspiration est transparent: une bonne idée d'ailleurs pour s'assurer rapidement qu'il ne soit pas obstrué !

roborock s7 doc empty 3 1

La partie haute est constituée elle de deux cylindres:

roborock s7 doc empty 8

On retrouve sur le dessous le conduit pour véhiculer les détritus jusqu'au réservoir:

roborock s7 doc empty 6

Sur la partie basse, nous retrouvons les deux connecteurs pour la recharge, et la partie noire qui renferme les émetteurs IR afin que le robot retrouve sa station.

roborock s7 doc empty 7 1

L'assemblage des deux parties se fait très simplement, à l'aide de quelques vis à serrer. Sur le dessous du socle se trouve un outil permettant de visser ces vis. Et les vis à serrer sont marquées d'un petit tournevis comme on peut le voir ici:

roborock s7 doc empty 10

Une fois assemblée, voici notre station Roborock Auto-Empty Dock. Celle ci mesure 31,4 x 45,7 x 38,3 cm (pour un poids de 5,5kg).

roborock s7 doc empty 11 1

Disponible en blanc ou en noir, elle est plutôt design, avec un petit côté futuriste que j'aime beaucoup. On remarquera le cylindre de droite, transparent, qui n'est pas sans rappeler le réservoir du robot balai de la marque, le Roborock H7.

roborock s7 doc empty 9

Il s'agit du réservoir de récupération des poussières (de 1,5 litres). Plutôt bien pensé, il dispose d'une poignée sur le dessus qui permet de le retirer très facilement de la station:

roborock s7 doc empty 13
roborock s7 doc empty 14

En appuyant sur le bouton rouge du côté, le réservoir s'ouvre par le bas et peut être vidé à la poubelle:

roborock s7 doc empty 19 1

Tout comme le réservoir du balai aspirateur Roborock ! D'ailleurs, sa conception est très semblable, puisqu'on y retrouve le même système cyclonique. Une technologie déjà bien éprouvée par le fabricant !

roborock s7 doc empty 20
roborock s7 doc empty 21

Le cylindre de gauche se déverrouille également pour accéder aux différents filtres:

roborock s7 doc empty 12

Cette partie constitue un système de filtration multicouches HEPA évalué H13 qui capture 99.99% des particules de poussières jusqu'à 0,3 micron, y compris les allergènes tels que le pollen et autres polluants de l’air.

roborock s7 doc empty 15
roborock s7 doc empty 16
roborock s7 doc empty 17
roborock s7 doc empty 18

A l'arrière de la station vient se brancher le cordon d'alimentation, avec un système permettant d'enrouler le surplus:

roborock s7 doc empty 22

Enfin, dernier élément livré: un bac à poussière pour le Roborock S7:

roborock s7 doc empty 23

Il faudra en effet remplacer le bac à poussière d'origine par celui fourni avec la station de vidage:

roborock s7 doc empty 24

Les deux bacs sont identiques, exception faite d'un nouvel orifice sur le côté du bac, permettant l'appel d'air, et donc l'aspiration du contenu du bac:

roborock s7 doc empty 27

Mais avant de le remplacer, il faudra retirer un petit cache en plastique à l'intérieur du logement accueillant le bac à poussières:

roborock s7 doc empty 25

Toujours pour la même raison: permettre l'appel d'air pour l'aspiration du contenu:

roborock s7 doc empty 26

On place le nouveau bac à poussière, et c'est fini, notre Roborock S7 est prêt à utiliser sa station de vidage.

roborock s7 doc empty 28

Le voici en position:

roborock s7 doc empty 29

Etant donné les dimensions de la station, il faudra veiller à avoir suffisamment de place, notamment en hauteur, afin de pouvoir retirer facilement le réservoir quand il sera nécessaire de le vider. Ici, plus possible de cacher la station de recharge sous un meuble ;-)

Utilisation de la Roborock Auto-Empty Dock

A l'occasion de la sortie de la Roborock Auto-Empty Dock, l'application et le robot ont reçu une mise à jour pour supporter cette station de vidage. Nous avons donc maintenant un bouton en bas à gauche “vider le bac à poussière”, qui permet de vidanger le robot quand on le souhaite. Un nouveau réglage dans les paramètres permet également de régler l'intensité de l'aspiration de la station.

approborock01 1

Car si la vidange est brève, elle génère tout de même du bruit, comme on peut le voir dans cette vidéo:

Par défaut, le robot sera vidé automatiquement après son cycle de nettoyage. En effet, après son cycle, le robot retourne à sa station se mettre en charge, et celle ci se déclenche automatiquement pour vider le robot. La Roborock Auto-Empty Dock dispose d’un algorithme intelligent de collection de la poussière qui adapte la durée d’aspiration en fonction de la quantité de saletés présentes dans le bac du robot.

A noter toutefois qu'elle tient compte du paramètre “ne pas déranger” dans l'application. Si ce paramètre est par exemple réglé sur 22h – 8h, la station de vidage ne se déclenchera pas durant ces horaires. Une bonne chose pour ne pas réveiller tout le monde en sursaut :p

L'utilisation en soit est sinon très simple, puisque tout se gère automatiquement. Grâce à cette station, le Roborock vide son réservoir à poussière automatiquement après chaque nettoyage, et se remet en charge par la même occasion. Le robot devient ainsi totalement autonome, puisqu'il n'est plus nécessaire de penser à vider son bac après chaque tournée. Seul le réservoir de la station de vidage sera à vider, une fois tous les mois, voir tous les deux mois, en fonction du niveau de saleté du logement.

A noter que pour ceux qui le souhaitent, le réservoir peut accueillir des sacs en papier de 1,8 litres: il suffit pour cela de monter l'adaptateur fourni et d'y attacher un sac en papier (dont un exemplaire est fourni). Pratique, le sac se ferme automatiquement lorsqu'on le retire pour éviter les fuites de poussière. Il est de plus traité avec un agent antibactérien pour empêcher la prolifération bactérienne

Conclusion

La station de vidage est un accessoire qui se démocratise de plus en plus. Encore réservée aux modèles très haut de gamme il y a peu de temps (modèles dépassant parfois les 1500€), la station de vidage devient disponible avec de plus en plus d'appareils, comme nous avions pu le voir avec le Proscenic M8 Pro par exemple. Attention toutefois: on trouve dans ce domaine du bon et du moins bon. J'ai eu l'occasion d'avoir certains modèles qui se bouchaient facilement, sans doute à cause d'une aspiration trop peu puissante. Il faut alors dans ce cas démonter la station de vidage afin de trouver le bouchon de détritus. Certains modèles prévoient des accès faciles pour l'entretien, quand d'autres ne sont pas pratiques du tout.

La Roborock Auto-Empty Dock est très bien conçue à ce niveau: d'une part, son aspiration cyclonique est très puissante, et durant ces 15 jours de tests, je n'ai eu aucun blocage, et un bac à poussière toujours parfaitement vidé sur le Roborock S7. D'autre part, comme nous l'avons vu, le conduit d'aspiration sur le dessous est transparent, ce qui permet de vérifier rapidement d'où peut venir le blocage. Sachant que le reste du parcours se passe ensuite dans le cylindre de gauche avec le système de filtres, très facilement démontable.

A l'utilisation, cette station s'avère extrêmement pratique ! Le Roborock S7 était déjà très performant, mais avec cette station il devient encore plus autonome. Bon, cela a par contre un cout, non négligeable, puisque la station est proposée en option au tarif de 299€ (chez GeekBuying pour le moment, d'autres enseignes le proposeront prochainement). A noter qu'un pack comprenant le Roborock S7 et la station de vidage sera également bientôt proposé.

9.1 Total Score
Un accessoire indispensable !

Cette station de vidage est un accessoire indispensable, qui vient parfaitement compléter un robot aspirateur déjà très performant ! Grâce à elle, le Roborock S7 devient totalement autonome: après chaque nettoyage, il ira se remettre en charge et se vider automatiquement. Il suffira de vider la station une fois par mois, voir tous les deux mois seulement.

Qualité
9.5
Fonctions
9.5
Utilisation
9.5
Prix
8
POUR
  • Design
  • Performances de l'aspiration
  • Pratique à vider
CONTRE
  • Prix un peu élevé

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

Tags :

3 Commentaires
  1. Très bon article !
    Cependant j’aurais dit “tarif de 299€ beaucoup trop élevé”, c’est 2/3 du prix du robot S7 !!!
    Sont fous chez Roborock, à ce prix là si on a un étage vaut mieux rajouter 150€ et se payer un second S7 plutôt que cette station certes fort pratique mais qui n’égale pas le robot (je préfère nettoyer deux étages et me taper le vidage des bacs deux fois par semaine). 300 balles c’est beaucoup trop !!!

    • Merci !
      Pour le tarif, on est d’accord, ca pique un peu. Il se justifie par la technologie cyclonique utilisée, reprise en partie je pense de leur nouveau aspirateur balai H7, et qui est vraiment performante. Aucun loupé, et le bac du robot est toujours parfaitement vidé. Mais même si la technologie utilisée justifie le prix, ce dernier reste en effet très / trop élevé pour “juste” un accessoire.

  2. Bonjour,
    Pouvez-vous me dire où acheter cet article complet.
    Merci d’avance,
    Cordialement

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Reset Password
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare