Coup de Coeur

Test du Roborock S7 MaxV Ultra: aspiration, lavage, surveillance, ce robot aspirateur fait vraiment tout ! (sauf le café ;-)

Robot Aspirateur Laveur ROBOROCK S7 MAX V au meilleur rapport qualité/prix ! Livraison Offerte* - Retrait 1h en Magasin* - Retrait Drive* - Garantie 2 ans* - SAV 7j/7

Voilà plusieurs robots aspirateurs que je teste de chez Roborock, et chaque fois je suis conquis ! Un nouveau produit est donc toujours attendu avec impatience, car le fabricant ne cesse d'innover. Et le Roborock S7 MaxV Ultra, dévoilé lors du dernier CES, a de sacrés arguments: aspiration du sol, lavage via sa Mop sonique, reconnaissance des objets, surveillance à distance du logement grâce à sa caméra, et station de vidage / lavage le rendant totalement autonome. Comme d'autres modèles concurrents, il est en effet capable de se recharger en eau propre et vider son eau sale pour un lavage efficace du sol. Mais il est également capable de nettoyer sa serpillère tout seul, et vider son bac à poussière. C'est le premier robot que je teste ici, capable de faire autant de choses ! En tests depuis plusieurs semaines maintenant, je vous propose de le découvrir plus en détails.

Déballage du Roborock S7 MaxV Ultra

Le Roborock S7 MaxV Ultra est en fait la combinaison du S7 MaxV et de la station de charge Empty Wash Fill Dock, qui vide le bac à poussière ET gère l'eau du lavage. Les deux peuvent être achetés séparément.

test roborock s7 maxv ultra 1

Découvrons donc tout d'abord le robot S7 Max V en lui même.

test roborock s7 maxv ultra 3

A l'intérieur, on retrouve donc:

  • l'aspirateur robot Roborock S7 MaxV, bien sûr
  • une petite station de charge
  • un cordon d'alimentation
  • le support de Mop (serpillère)
  • un tapis de protection
test roborock s7 maxv ultra 4

Le Roborock S7 MaxV Ultra ressemble beaucoup aux autres aspirateurs de Roborock que j'ai déjà testés. Il est rond, avec le radar laser sur le dessus et trois boutons de commande pour le nettoyage ponctuel, l'alimentation et l'accueil. Il arbore toutefois un joli design, noir mat, avec quelques touches style fibre de carbone.

test roborock s7 maxv ultra 10

Nous avions découvert la technologie ReactiveAI lors de notre test du Roborock S6 MaxV. Une technologie alliant un système de double caméra et de scan 3D, capable de reconnaitre de nombreux objets et ainsi les éviter: chaussures, câbles électriques, déjections des animaux de compagnie, etc. A l'utilisation, cette technologie s'était révélée particulièrement efficace pour aider le robot dans ses déplacements, si bien qu'il ne se retrouvait jamais dans une situation compliquée, nécessitant une intervention humaine.

test roborock s7 maxv ultra 8
Sous la caméra, un éclairage led s'active quand il fait trop sombre !

Cette technologie passe en V2: cette fois la technologie ReactiveAI 2.0 allie une caméra RGB et un scan 3D par lumière structurée à une toute nouvelle unité de traitement neuronal. Conçu pour agir avec plus de précision (22% plus précis), le Roborock S7 MaxV s’adapte plus rapidement aux objets sur son chemin (77% d'amélioration), afin de les contourner intelligemment, quelles que soient les conditions d’éclairage.

Et s'il fait trop sombre, un éclairage led peut s'activer automatiquement pour continuer à identifier son environnement ans problème.

test roborock s7 maxv ultra 6
Le capteur sur le côté permet de parfaitement longer les murs

Mesurant moins de 10cm de haut, il passera sous la plupart des meubles.

Le couvercle se soulève pour vous donner accès au bac à saletés (de 400ml) qui se soulève pour être vidé facilement si vous n'utilisez pas la station de vidage.

test roborock s7 maxv ultra 29
test roborock s7 maxv ultra 30

Comme c'est souvent le cas, le bac à poussières est équipé d'un filtre HEPA, lavable.

test roborock s7 maxv ultra 32

Le dessous de l'aspirateur donne accès à la brosse, en silicone, qui n'a pas de poils comme certaines brosses d'aspirateur.

test roborock s7 maxv ultra 15

Elle est dotée d'ailettes qui empêchent les poils d'animaux de s'emmêler. Beaucoup plus pratique pour le nettoyage :)

test roborock s7 maxv ultra 19

Une brosse rotative sur le côté, elle aussi en silicone, permet de ramener toutes les saletés vers le centre du robot, pour être aspirées.

test roborock s7 maxv ultra 16

Le robot est bien sûr bardé de capteurs pour éviter les chutes, détecter les murs, la saleté, etc.

test roborock s7 maxv ultra 22

Sur la partie arrière peut venir se fixer le bloc pour la serpillère. Celle ci est tenue par des scratchs, ce qui permet de la démonter facilement pour la laver ou la remplacer.

test roborock s7 maxv ultra 26

Le bloc se met en place très facilement:

test roborock s7 maxv ultra 27

Le robot est capable d'effectuer une pression sur le sol pour un nettoyage efficace, couplé à un mouvement “sonique” de 3000 vibrations minutes. Mais ce bloc est également motorisé: à l'approche de tapis, il peut se relever afin de ne pas laver les tapis !

test roborock s7 maxv ultra 28

A l'arrière du robot on trouve également un réservoir à eau de 200ml. Si on ne possède pas la station de vidage automatique, il suffira de remplir ce réservoir avec un peu d'eau pour utiliser la fonction serpillère.

test roborock s7 maxv ultra 13

Mais si on possède la station de vidage / nettoyage, comme ici, il ne sera pas nécessaire d'accéder à ce réservoir: il possède en effet un système qui permettra à la station de remplir automatiquement ce réservoir quand le robot ira sur sa station de charge.

test roborock s7 maxv ultra 14

Passons maintenant à la station Roborock Empty Wash Fill Dock.

test roborock s7 maxv ultra 36

La station d'accueil Empty Wash Fill Dock (que j'appellerai simplement la station d'accueil à partir de maintenant) est plus grande que les autres stations d'accueil pour aspirateurs robots que j'ai eu l'occasion de tester (49 cm de hauteur et 42 cm de profondeur et largeur), mais c'est parce que celle-ci a plus de fonctionnalités que tous les autres aspirateurs robots qui sont actuellement sur le marché.

test roborock s7 maxv ultra 41

Tout d'abord, vous pouvez voir que la station d'accueil dispose de trois réservoirs. Le réservoir le plus à gauche contient l'eau sale de la serpillière, le réservoir du milieu contient l'eau propre utilisée pour nettoyer le tampon de la serpillière et remplir le réservoir d'eau interne de l'aspirateur, et le réservoir de droite est le bac à saletés.

test roborock s7 maxv ultra 42

Les réservoirs d'eau se soulèvent de la station d'accueil pour que vous puissiez les remplir et/ou les vider. Les réservoirs sont dotés d'une poignée qui vous permet de les déplacer facilement d'un endroit à l'autre et d'un loquet qui vous évite de renverser accidentellement de l'eau en allant et en revenant de l'évier.

test roborock s7 maxv ultra 45
test roborock s7 maxv ultra 47

Le dernier bac contient un sac papier pour récupérer les saletés qu'aura aspirées le robot:

test roborock s7 maxv ultra 48

On n'a plus ici l'aspiration cyclonique très puissante du S7, mais elle reste bien suffisante pour vider complètement le réservoir du robot sans problème.

A lire également:
Test Xiaomi Mi Mop 2 Ultra: le robot aspirateur doté de la technologie 3D d'évitement d'obstacles et d'une station de vidage automatique

Quand le sac est plein, il suffit de le retirer, un système de fermeture automatique verrouille le sac et empêche la poussière de s'échapper.

test roborock s7 maxv ultra 50

Au bas de la base du dock, se trouve une brosse de nettoyage sur des rails. Cette brosse roule de gauche à droite sous l'aspirateur S7 MaxV pour frotter la serpillère sous le robot, afin qu'elle soit propre après chaque session d'aspiration.

test roborock s7 maxv ultra 63

À l'arrière de la station d'accueil, vous trouverez le connecteur d'alimentation et le support du cordon, qui permet d'enrouler le surplus.

test roborock s7 maxv ultra 54

La combinaison de l'aspirateur S7 MaxV Ultra et de la station d'accueil est sensiblement plus grande que d'autres modèles, comme ici à côté du Dreame Bot W10 par exemple, qui fait également station de lavage:

test roborock s7 maxv ultra 58
test roborock s7 maxv ultra 59

Mais le Dreame ne possède pas de réservoir pour le vidage automatique de la poussière !

L'installation de l'aspirateur et la station d'accueil Roborock S7 MaxV Ultra est très simple, car la station d'accueil est livrée en deux morceaux qui s'assemblent très facilement. Les seules étapes consistent à placer l'aspirateur sur la station d'accueil et à le brancher pour qu'il se recharge.

Vous devrez également remplir le réservoir d'eau propre et fixer le tampon de lavage à la base de l'aspirateur avant la première séance de nettoyage si vous prévoyez d'utiliser le S7 MaxV Ultra pour laver vos sols.

Utilisation du Roborock S7 MaxV Ultra

Pour pleinement exploiter ce robot, vous devrez également installer l'application Roborock sur votre téléphone ou votre tablette. L'application est nécessaire pour mettre à jour le micrologiciel et personnaliser les sessions de nettoyage.

On demande à ajouter un nouvel appareil, et le Roborock S7 MaxV Ultra est automatiquement détecté.

test roborock s7 maxv ultra app 1

On configure le Wifi, on luit donne un nom, et le tour est joué.

test roborock s7 maxv ultra app 2

L'assistant nous pose ensuite quelques questions pour personnaliser le robot, notamment si on dispose de plusieurs étages, ce modèle étant capable d'enregistrer plusieurs cartes en mémoire.

test roborock s7 maxv ultra app 3

Il faudra bien sûr que le robot fasse une première session de nettoyage pour analyser le logement et créer une carte. Grâce à son radar LiDar à 360°, le S7 MaxV a vite fait de créer une carte de votre intérieur, et découpe même les pièces automatiquement dès qu'il détecte un pas de porte.

test roborock s7 maxv ultra app 4

Mais sa caméra intégrée et son intelligence artificielle permettent également de repérer le moindre objet pouvant poser problème. Ici, par exemple, il a détecté un type de chaise pouvant le bloquer: une chaise avec barre à plat sur le sol, assez fine pour le laisser passer par dessus, mais qui peut toutefois le gêner pour ressortir. Le coin repas a également été identifié, via la reconnaissance de plusieurs chaises et d'une table, tout comme les tabourets de bar avec pieds coniques, qui posent souvent problème aux robots. Paire de chaussure, multiprise, rien ne lui échappe ! Même les excréments d'animaux: si votre animal de compagnie venait à faire malheureusement ses besoins dans la maison, le robot le détecterait et le détournerait, évitant ainsi d'en étaler partout (je sais que certains ont déjà vécu cette formidable aventure :p).

test roborock s7 maxv ultra app 5

Si la carte ne correspond pas tout à fait à vos besoins, vous avez la possibilité aussi de la personnaliser, en fusionnant des pièces, en en divisant, en leur donnant un nom, etc. On retrouve les possibilités très complètes que j'apprécie sur l'application Roborock :)

test roborock s7 maxv ultra app 6

Il reconnaît et positionne les meubles dans l'application, et identifie les différentes pièces de la maison, jusqu'à la spécificité de leurs sols, en recommandant le mode de nettoyage adapté, la puissance d'aspiration ou l'intensité du frottement. On peut également déterminer le type de sol manuellement (parquet, carrelage, moquette), ce qui permettra d'ajuster le type de nettoyage, définir des zones interdites, des murs virtuels, des zones à aspirer mais ne pas laver, etc. Difficile de faire plus complet !

test roborock s7 maxv ultra app 7

Fonction bluffante: la possibilité d'afficher une vue 3D de la carte ! Si l'application reconnait la plupart des meubles et des obstacles, il est toutefois possible de les personnaliser également, via un catalogue d'objets 3D: canapé, table, fauteuil, lit, etc. Les zones interdites, de lavage, etc. sont également représentées en 3D.

test roborock s7 maxv ultra app 9

Effet Wahou garanti ! Mais voilà, outre l'effet wahou, l'intérêt reste limité, une carte 2D faisant le même travail. C'est super joli, mais ca n'apporte pas grand chose de plus à l'utilisation, à vrai dire. Mais avouons que les capacités du robot sont impressionnantes pour pouvoir réaliser ainsi une carte 3D du logement. Dommage que celle ci ne soit pas faite jusqu'en haut des murs (sans doute du fait que le robot se déplace tout de même à raz du sol), on aurait pu récupérer la carte pour une représentation 3D dans notre système domotique :p

A lire également:
Novarden Agil e-control: l'entretien de la piscine devient très simple grâce à ce robot connecté !

Etant donné qu'il est possible de découper la carte en pièces, il est bien sûr possible de définir un type de nettoyage différent par pièce, et même paramétrer le trajet. Mais le robot pourra également vous faire des suggestions, pour nettoyer par exemple les chambres en premier, puis la salle de bain et la cuisine en dernier, pour aller du plus “propre” au plus “sale”.

test roborock s7 maxv ultra app 10

Les paramètres pour personnaliser le fonctionnement sont très nombreux. On peut activer la reconnaissance des objets et de l'environnement par l'IA, afin que le robot s'adapte mieux. Activer ou non l'éclairage des touches du robot, activer la sécurité enfant (vos enfants ou vos animaux ne pourront pas activer le robot en appuyant sur ses touches), activer le mode NPD (ne pas déranger durant certaines heures), ou bien sûr programmer le fonctionnement du robot aux jours et heures voulus. Sans oublier le réglage de la petite voix en francais: le Roborock S7 MaxV Ultra vous parlera en francais à chaque action qu'il effectue, ou s'il rencontre le moindre problème.

test roborock s7 maxv ultra app 12

Il est également possible de régler le fonctionnement du nettoyage de la serpillère, ou le comportement vis à vis des tapis.

Par défaut, la serpillère peut être nettoyée automatiquement toutes les 20min. Le robot retourne alors à sa base, et le système vu plus haut vient faire des allers retours en frottant la serpillère, comme on pourrait le faire à la main. Un fonctionnement surprenant, mais qui s'avère efficace, puisqu'après un mois, la serpillère reste relativement propre.

test roborock s7 maxv ultra 4 copy
La serpillère après nettoyage automatique, malgré un mois de lavage du sol à raison de 5 lavages par semaine

On peut ajuster cette durée si besoin, tout comme l'intensité du frottement. Ou on peut demander un nettoyage de la serpillère à chaque changement de pièce. Pas de système de séchage ici, comme sur la Yeedi Mop Station ou le Dreame Bot W10. Un système ingénieux pour éviter le développement de bactéries et d'odeurs. Mais ces deux modèles sont équipées de serpillères à franges, alors que nous avons là une serpillère plate, qui sèche plus facilement. A voir sur le long terme, mais je n'ai pas détecté de problèmes d'odeurs pour le moment, et la Mop sèche vite à l'air ambiant.

Le vidage automatique peut également être ajusté, en fonction du logement. Le robot n'est pas obligé en effet d'aller vider son réservoir à poussière chaque jour, il peut ne le faire que tous les 2 ou 3 jours par exemple.

Enfin, comme le Roborock S7 MaxV Ultra détecte automatiquement les tapis, il est possible de lui indiquer comment les gérer: il peut simplement les ignorer et poursuivre son nettoyage comme pour n'importe quelle surface; il peut les éviter; ou mieux, il peut relever sa serpillère, pour ne pas laver cette zone, mais en revanche l'aspirer. Un système possible grâce à son module serpillère motorisé.

test roborock s7 maxv ultra app 13

A l'usage, le robot se montre extrêmement performant !

Côté parcours, c'est un sans faute: le robot trouve parfaitement son chemin, identifie les obstacles, et ne reste jamais bloqué.

L'aspiration, pouvant aller jusqu'à 5100 Pa, aspire parfaitement toutes les saletés.

Le lavage est lui aussi efficace. Moins efficace tout de même que deux serpillères rotatives, comme sur les modèles vus précédemment, notamment sur les tâches un peu sèches au sol. Mais beaucoup plus efficace toutefois que les modèles qui se contentent de trainer une MOP derrière eux. La Mop sonique à 3000 vibrations minutes + l'humidification (réglable) font globalement un très bon travail de lavage du sol sur carrelage et parquet flottant.

test roborock s7 maxv ultra 62
Pas assez de lumière, comme dans ce couloir ? On allume les phares :)

Et tout ceci de façon totalement autonome: le robot sort de sa station et se positionne en marche arrière, afin de faire le plein d'eau et humidifier sa serpillère. Il faut compter pour cela environ 2min. Puis il part faire le ménage, aspiration et lavage. Quand cela est nécessaire il revient à sa station vider son eau sale, reprendre de l'eau propre, nettoyer sa serpillère, puis repart poursuivre son travail. Quand tout le cycle de nettoyage est terminé, il revient vider son bac à poussières, puis se remet en charge tranquillement. Assez bluffant !

Les seuls interventions de notre part sont pour remplir le réservoir d'eau propre et vider le réservoir d'eau sale (une fois par semaine dans mon cas), et vider le sac à poussières (1 fois tous les mois, voir tous les deux mois). Il est loin le temps où il fallait vider le bac après chaque passage !

A lire également:
Roborock S7 MaxV Ultra: le robot doté d'intelligence artificielle qui aspire, lave, se remplit, se vide, et surveille même la maison ! #CES2022

Bon, il faudra également de temps en temps nettoyer le bac de la station. Celui ci dispose d'un système de nettoyage automatique, qui vient regrouper toutes les saletés sur la droite du bac, comme on le voit ici:

test roborock s7 maxv ultra 2 copy

Un emplacement qui se retire pour pouvoir être lavé sous le robinet très facilement.

test roborock s7 maxv ultra 1 copy
Peu ragoutant…

Si le plus gros de la saleté est en effet évacué vers ce compartiment, il pourra être utile de nettoyer tout le bas de la station de temps en temps. Idem, un passage de la Mop à la machine à laver à 60° lui fera du bien.

test roborock s7 maxv ultra 3 copy

Enfin, si vous vous souvenez bien, le S7 MaxV possède une caméra intégrée. En utilisant l'application Roborock, vous pouvez utiliser une manette à l'écran pour déplacer l'aspirateur dans votre maison et regarder une vue en direct à travers la caméra pendant que vous le déplacez. Vous pouvez même parler à travers l'aspirateur ! Et ceci que vous soyez chez vous ou à 1000km. Cette fonctionnalité peut être amusante pour observer et parler à distance à vos animaux de compagnie lorsque vous n'êtes pas à la maison. Mais je l'apprécie surtout pour faire un contrôle de la maison: si une alarme se déclenche, par exemple, il est possible de prendre le contrôle du robot et de vérifier à travers toute la maison si l'alerte est confirmée. On a beaucoup plus de possibilités que via une caméra fixe placée dans une pièce. D'ailleurs, ce serait une super idée si les développeurs de chez Roborock planchaient sur une fonction “patrouille”, qui fera en sorte de faire faire une ronde au robot dans toute la maison, et nous envoyer une photo sur notre smartphone si un mouvement, un être humain, ou un animal étaient détectés. C'est ce que permet le petit robot Scout que je teste en ce moment (mais qui ne fait pas de nettoyage). Sur le Roborock S7 MaxV, nous avons tout le hardware nécessaire, il ne s'agirait donc que de développer la fonction !

Notez tout de même que toutes les quelques secondes, le S7 MaxV annonce que la visualisation à distance est activée, il ne s'agit donc pas d'une visualisation furtive pour espionner ses proches. Et la fonction nécessite un code pour accéder à la vidéo. Concernant l'inquiétude de certains utilisateurs vis à vis des caméras intégrées au robot, sachez que le S7 MaxV Ultra est certifié conforme à la norme de cybersécurité ETSI EN 303 645, par TÜV Rheinland. Il sera donc très difficile, voir impossible, à une personne extérieure de se connecter pour visualiser la caméra.

Conclusion

Les robots aspirateurs Roborock ont toujours été particulièrement efficaces. Et sur ce modèle, on retrouve le top de tout ce qu'a développé le constructeur jusqu'à aujourd'hui: le système de guidage combinant LiDar, caméra, et IA; une Mop sonique pour un lavage efficace; une aspiration puissante et une batterie longue durée, permettant de nettoyer jusqu'à 300m2 sans problème; une application extrêmement complète; et une station qui gère à la fois l'approvisionnement en eau, et le vidage de l'eau sale et des saletés. C'est à ce jour le produit le plus complet que j'ai eu l'occasion de tester.

Bien sûr, cela se paye, puisque l'ensemble robot + station devrait être proposé au cours de ce trimestre à un peu moins de 1400€ (prix public). Pour le moment le Roborock S7 MaxV est disponible seul au tarif de 799€ (la station pouvant être achetée seule dès qu'elle sera disponible). Nous sommes là dans du haut de gamme, mais les fonctionnalités et l'efficacité de ce robot sont là, et c'est sans aucun doute l'appareil le plus complet et le plus efficace que j'ai testé jusqu'ici. Avec un léger bémol toutefois sur la partie lavage, qu'on aurait attendue aussi efficace qu'un Dreame Bot W10 pour ce niveau de prix.

Robot Aspirateur Laveur ROBOROCK S7 MAX V | Boulanger

Robot Aspirateur Laveur ROBOROCK S7 MAX V au meilleur rapport qualité/prix ! Livraison Offerte* - Retrait 1h en Magasin* - Retrait Drive* - Garantie 2 ans* - SAV 7j/7
en stock
8.8 Total Score
Le robot aspirateur / laveur (quasi) totalement autonome !

Si les robots avec stations de lavage commencent à se multiplier (Yeedi, Dreame), aucun ne permettait de vider son bac à poussière. Dommage tout de même de pouvoir se réapprovisionner en eau, vider son eau sale, mais de nécessiter une intervention humaine pour vider le bac à poussière. Ce Roborock S7 MaxV Ultra vient combler ce manque, et bien plus encore grâce à une IA efficace et des fonctionnalités ultra complètes; Ultra ! Oui, il porte bien son nom !

Qualité
9.5
Fonctions
9.5
Utilisation
9
Prix
7
POUR
  • Vidage du bac à poussières ET gestion du lavage de A à Z
  • Nettoyage de la serpillère automatique !
  • Intelligence du robot
  • Possibilité de surveiller son intérieur
CONTRE
  • Un tarif qui n'est pas accessible à tous
  • Design de la station type "poubelle tri sélectif" qui ne plaira pas à tous
  • Une fonction lavage qui pourrait être meilleure
Test du Roborock S7 MaxV Ultra: aspiration, lavage, surveillance, ce robot aspirateur fait vraiment tout ! (sauf le café ;-)
Test du Roborock S7 MaxV Ultra: aspiration, lavage, surveillance, ce robot aspirateur fait vraiment tout ! (sauf le café ;-)
Pour information, cet article peut contenir des liens affiliés, sans aucun impact sur ce que vous gagnez vous même ou le prix que vous pouvez payer pour le produit. Passer par ce lien vous permet de me remercier pour le travail effectué sur le blog chaque jour, et d'aider à couvrir les dépenses du site (hébergement, frais de port pour les concours, etc.). Ca ne vous coute rien, mais ca m'aide beaucoup ! Merci donc à ceux qui joueront le jeu !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

Tags :

2 Commentaires
  1. Bonjour,
    Super article. Par contre quel est le niveau de bruit de l’aspirateur ? Peut on être dans la même pièce que lui pendant l’aspiration ou il vaut mieux le laisser tourner pendant notre absence?

    • Bonjour. Le bruit reste raisonnable, bien plus silencieux qu’un aspirateur traineau traditionnel. Mais pour ma part je le programme pour qu’il se mette en route chaque matin après que tout le monde soit parti au travail et à l’école, donc ca passe totalement inapercu.

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Logo
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Reset Password
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare