Station solaire: j’installe une extension Beem Energy pour réduire encore plus ma facture EDF !

680€ 780€

Station solaire: j’installe une extension Beem Energy pour réduire encore plus ma facture EDF !
Station solaire: j’installe une extension Beem Energy pour réduire encore plus ma facture EDF !
680€ 780€

Si vous suivez le blog, vous savez que j'ai installé il y a un peu plus d'un an maintenant un kit solaire Beem Energy, qui me permet de réduire ma consommation d'électricité, et donc ma facture également. Ce kit photovoltaique a la particularité de se brancher simplement dans une prise électrique. C'est là tout l'intérêt de la chose: la facilité d'utilisation, le côté plug&play, avec un kit prêt à fonctionner en quelques minutes, sans avoir besoin de s'y connaitre ! Totalement convaincu par la solution, je la complète cette année avec une extension Beem Energy, l'installation de départ pouvant en accueillir jusqu'à deux pour augmenter la production solaire.

A lire également:
Test de Beem Energy: le kit solaire à installer soi même, pour faire des économies d'électricité !

Si vous découvrez ce type de solution, je vous invite vivement à consulter mon comparatif des stations solaires, qui présente le principe et les meilleures solutions existant actuellement.

A lire également:
Comparatif stations solaires: quelle est la meilleure solution pour économiser sur sa facture d'électricité ?

Avant de commencer, rappelons rapidement l'intérêt: le but de ce type de station n'est pas de produire autant d'électricité que ce qu'on consomme chaque jour, puisque cela nécessiterait une installation beaucoup plus grosse et couteuse, notamment parce qu'elle nécessiterait beaucoup de panneaux solaires et également des batteries adaptées pour consommer l'électricité à la nuit tombée. Le but ici est d'effacer le “talon électrique” de votre logement. Le talon électrique, c'est la consommation d'électricité minimum de votre logement, qui est présente quoiqu'il arrive, même quand personne n'est à la maison. Il correspond à la consommation du frigo, box internet, box domotique, VMC, appareils en veille, etc. Si vous n'allumez aucun appareil spécifique, et que vous jetez un oeil à votre compteur électrique, vous verrez qu'il affiche tout de même une consommation électrique qui arrive facilement aux 300w en général. C'est cette consommation qu'on tente d'effacer avec le kit Beem. Et si votre talon électrique est plus important, il est possible de multiplier les kit Beem (jusqu'à 3 par disjoncteur / ligne électrique).

extensions

C'est ce que j'ai fait ici en ajoutant une extension Beem Energy. Découvrons comment elle s'installe.

Déballage de l'extension Beem Energy

Le carton ressemble beaucoup à celui du premier kit que nous avions installé. L'avantage avec le kit Beem, c'est sa taille et sa modularité, puisque le kit n'est pas composé d'un grand panneau photovoltaique de 300w, mais de 4 plus petits de 75w, mesurant 70cm de côté. Beaucoup plus faciles à transporter et à manier !

test beem energy extension 1

A l'intérieur, nous y retrouvons nos 4 panneaux, leurs 4 supports, 4 patrons pour les fixations, le micro onduleur, le câblage nécessaire, et bien sûr la notice de montage.

test beem energy extension 3

Même les vis de fixation sont fournies ! A ajuster bien sûr en fonction du type de matériau utilisé pour le support.

test beem energy extension 4

Seule différence par rapport au kit d'origine: pas de BeemBox ici, ce petit boitier Wifi qui suit la production photovoltaique et qui vient se brancher dans une prise électrique pour y injecter l'énergie produite. A la place nous avons un adaptateur permettant de relier deux kits de 4 panneaux sur une même BeemBox, celle ci étant capable d'en accueillir jusqu'à 3.

test beem energy extension 5
test beem energy extension 6
test beem energy extension 7

Passons donc à l'installation !

Installation de l'extension Beem Energy

Attention à bien débrancher la BeemBox déjà en place avant toute intervention sur l'installation.

Le kit solaire Beem Energy peut être au choix posé au sol, ou fixé au mur. C'est une option à déterminer lors de la commande du kit, afin que le fabricant vous livre les supports adéquats. Dans mon cas, j'ai opté pour un kit à fixer au mur, pour rejoindre le premier kit Beem déjà en place. De la même façon, c'est à la commande quo'n choisira l'esthétique des panneaux: complètements noirs, ou à motifs fleuris. C'est cette dernière option que j'ai choisie.

L'installation commence par la mise en place des patrons, afin de déterminer les perçages à réaliser:

test beem energy extension 8

Chaque patron dispose d'un collant 3M à chaque coin, qui tient parfaitement, même ici sur du parpaing brut. Il suffit de retirer la languette de protection pour coller les patrons où on souhaite. Ici, je décide de placer l'extension Beem Energy sous le kit d'origine. Il faut juste veiller à les séparer de 65cm, afin que l'ombre de la première rangée ne porte pas sur la seconde, ce qui réduirait beaucoup leur efficacité. De part leur taille, le positionnement est assez libre. J'ai réalisé ici deux lignes, mais on peut tout à fait jouer sur les motifs et la disposition pour créer un grand carré ou une seule ligne par exemple.

Une fois la position déterminée, on marque les 3 points de perçage de chaque patron:

test beem energy extension 9

On perce (ici au perforateur pour du parpaing), et on visse les supports:

test beem energy extension 10

C'est la partie qui prend le plus de temps, mais qui reste tout à fait raisonnable, puisque l'installation complète m'a pris moins de 30min (raccordement inclus). Rassurez vous, si vous optez pour les supports au sol, c'est beaucoup plus rapide encore ;-)

test beem energy extension 11

Une fois les supports correctement fixés, il suffit de clipser les panneaux solaires dessus:

test beem energy extension 14

Sur le support le plus proche de la prise électrique où sera raccordée l'installation, vient se fixer le micro onduleur, qui va se charger de convertir l'énergie photovoltaique en courant alternatif 230v:

test beem energy extension 12

On remarque au passage que le format du micro onduleur a changé par rapport au modèle d'origine. On reste toutefois sur les mêmes caractéristiques.

test beem energy extension 13
Le premier micro onduleur était tout en longueur et de couleur grise

Il ne reste plus qu'à raccorder les deux kits en suivant le schéma. Les panneaux se relient entre eux en série: il suffit de relier la prise MC4 du panneau à son petit voisin. Impossible de se tromper, puisque nous avons des prises males et des prises femelles.

test beem energy extension 15

La notice de montage explique cela très bien via ce schéma:

raccordement extension beem energy

Il suffit donc de débrancher le câble du premier onduleur, pour venir le brancher sur l'adaptateur double livré avec l'extension Beem Energy. L'onduleur de l'extension viendra également se brancher dessus. A l'autre bout de l'adaptateur vient se brancher la BeemBox.

Et voici notre installation terminée:

test beem energy extension 16

Selon la période de l'année, les panneaux pourront être inclinés grâce au support, ou à plat le long du mur (par exemple l'hiver, lorsque le soleil est très bas).

test beem 41

Dernière chose, après avoir rebranché la prise électrique de la BeemBox au secteur: modifier la configuration dans l'application mobile.

test beem 42
On rebranche la BeemBox une fois l'installation raccordée

Il faut en effet se rendre dans les paramètres avancés de l'application, et demander à modifier l'installation:

test beem energy extension app 1

Puis on demande à passer de 4 à 8 panneaux (ou 12 si on a 3 kits):

test beem energy extension app 2

On valide, et c'est fini ! L'extension Beem Energy est maintenant fonctionnelle et vient s'ajouter à la production photovoltaique du premier kit.

A noter qu'il faudra également modifier la déclaration faite à Enedis lors de l'installation du premier kit sur le site https://connect-racco.enedis.fr/prac-internet/login/ . Ca se fait en 5min et c'est totalement gratuit, c'est simplement une déclaration à faire.

Pour plus de détails sur les caractéristiques de l'installation, le mode de fonctionnement du kit Beem Energy, la rentabilité, la législation, etc. je vous invite à consulter mon premier article sur le sujet: le test de la solution Beem Energy. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires.

A lire également:
Test de Beem Energy: le kit solaire à installer soi même, pour faire des économies d'électricité !

Et concrètement, ca donne quoi ?

Il est encore un peu tôt pour réellement juger de la production, car cette extension Beem Energy est installée depuis une quinzaine de jours seulement. On peut toutefois apercevoir une hausse de la production entre début octobre et fin octobre / début novembre:

app compare

L'extension est identique au kit principal, qui est de 300wc. J'ai donc ici une puissance de 600wc. Qui n'est pas à pleine puissance actuellement, car on approche de l'hiver, et forcément la production solaire s'en ressent. On arrive toutefois à avoir de belles journées de temps à autre, et ce kit étant installé plein sud, il est dans la configuration la plus optimale que je pourrai avoir.

On peut toutefois voir sur mon suivi Ecojoko que ma consommation en journée est totalement effacée durant les heures ensoleillées, avec même parfois une surproduction solaire (quand on voit la consommation électrique descendre ici sous 0):

screenshot 20221114 163808 ecojoko

Et c'est là qu'entre en jeu ma batterie Ecoflow Delta 2 présentée hier: elle profitera de ces périodes de surproduction pour se recharger et emmagasiner de l'électricité que je pourrai utiliser le soir. Je reviendrai sur cette utilisation plus en détails dans un prochain guide ;-)

A lire également:
Ecoflow Delta 2: la batterie nomade pour éviter les coupures d'électricité où qu'on soit ?

Attention, comme expliqué en introduction, le but de ce type de station solaire est de gommer le talon électrique. Il vaut mieux donc le calculer correctement afin de dimensionner l'installation Beem Energy comme il faut. Car ce que vous ne pouvez pas consommer lorsque le production solaire est là, part gratuitement chez les voisins. C'est dommage. Pour ma part, j'ai fait le choix de la surdimensionner un peu, afin de combler le manque durant l'hiver, où la production est forcément inférieure. J'ai l'avantage de travailler à domicile, ce qui me permet d'optimiser ma consommation: lors des pics de production, je peux facilement lancer la machine à laver, le lave vaisselle, le chauffe eau, mettre en charge mon vélo électrique, etc. pour absorber complètement la production solaire. Et si vraiment j'ai un surplus, la batterie Ecoflow est là pour l'accueillir :)

Conclusion

Comme nous l'avions vu lors du test initial, l'amortissement du photovoltaique prend toujours plusieurs années. Mais devant les augmentations à venir du prix de l'électricité, une telle installation est un placement pour l'avenir. Une augmentation du prix de l'électricité est déjà prévue pour le mois de janvier, à +15%. Et ce n'est sans doute qu'un début, car le bouclier tarifaire fait perdre aujourd'hui des milliards à EDF. On estime en effet à 60 milliards la dette de la société historique d'ici la fin de l'année. Il faudra forcément encore augmenter le prix de l'électricité pour combler cette dette et permettre la maintenance du parc nucléaire en France. Mais outre cette problématique, il était prévu depuis plus de dix ans d'augmenter le prix de l'électricité: il était prévu en effet dans les accords européens d'uniformiser le prix de l'électricité dans toute l'Europe. Sachant que nous avions un des tarifs les plus bas, je vous laisse deviner la suite.

Bref, le prix de l'énergie risque de continuer à grimper, à bien plus de 3% comme je l'avais projeté dans ma simulation de rentabilité initiale. Ce type d'installation pourrait donc s'amortir beaucoup plus vite que prévu !

Je reviendrai plus en détail sur l'application mobile qui vient d'évoluer, pour devenir un vrai outil de pilotage de sa consommation électrique, mais également sur un plugin maintenant disponible sur Jeedom, permettant de récupérer les informations Beem Energy sur son installation domotique !

Et pour rappel, grâce à mon code exclusif MD100, vous pouvez obtenir une remise de 100€ sur le kit Beem Energy, ce qui n'est pas rien, puisque cela représente 1,5 ans d'amortissement de la solution. A 680€ le kit au lieu de 780€, cela devient une affaire très intéressante pour réduire sa facture d'électricité !

Pour information, cet article peut contenir des liens affiliés, sans aucun impact sur ce que vous gagnez vous même ou le prix que vous pouvez payer pour le produit. Passer par ce lien vous permet de me remercier pour le travail effectué sur le blog chaque jour, et d'aider à couvrir les dépenses du site (hébergement, frais de port pour les concours, etc.). Ca ne vous coute rien, mais ca m'aide beaucoup ! Merci donc à ceux qui joueront le jeu !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

4 Commentaires
  1. Equipé depuis 2ans de 2 kits beem j’en suis très content. Ils ont aussi un groupe fermé facebook où les clients partagent leurs ressentis / pannes / questions : faut faire la demande pour entrer et même sans panneau, ils acceptent.

  2. Bonjour
    J aimerai franchir le pas mais une question faut il une autorisation de la mairie(je compte les mettre en facade elle est orientée Sud)?
    Cordialement

    • Bonjour. S’ils sont juste posés au sol, pas besoin d’autorisation, ce sont des panneaux mobiles, comme si vous posiez un pot de fleur devant votre maison. A moins bien sûr qu’il y ait des restrictions sur votre commune, dans certains lotissements par exemple on rencontre parfois des règles très strictes.
      S’ils sont fixés au mur, en revanche, il faudra demander l’autorisation à la mairie, car ca modifie la facade de votre habitation.
      Le mieux reste toujours de demander à sa mairie par précaution, en mentionnant bien qu’il s’agit d’équipements mobiles.

  3. SI installation inférieure à 1m80, aucune autorisation à demander. EN revanche, au sol, attention car une nouvelle loi arrive et imposera les panneaux installés au sol (par m²).

    Pour en revenir au Kit, le seul point positif est le plug and play dans ce genre de Kit. C’est ultra cher pour les watts produits (avec et sans le code promo des 100 €)

    A comparer avec des kits à monter soi-même (et ce n’est pas si compliqué que ça en vérité), j’atteint 800W pour 1000€ et l’ajout d’un panneau additionnel, c’est 300-320 € pour 400W… comparé à ces kits ou 600W vaut déjà 1360 € :s

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Logo
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Reset Password
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare