Test EcoFlow PowerStream: une petite révolution Plug&Play pour optimiser sa production solaire, de jour comme de nuit !

Coup de Coeur
9.3
Test EcoFlow PowerStream: une petite révolution Plug&Play pour optimiser sa production solaire, de jour comme de nuit !
Test EcoFlow PowerStream: une petite révolution Plug&Play pour optimiser sa production solaire, de jour comme de nuit !
369€
Solution intelligente et très bien concue
Facilité de mise en place sans travaux, Plug&Play
Evolutivité de la solution

Nous sommes de plus en plus nombreux à être équipés de stations solaires, type Sunology, Sunethic, Beem, etc. Si ces stations permettent de considérablement réduire la facture d'électricité, il existe souvent un surplus de production mal exploité, à cause notamment de l'absence de batterie. Qui mieux qu'un spécialiste des batteries pouvait répondre à ce besoin ? Je vous propose de découvrir aujourd'hui la solution EcoFlow PowerStream, qui permet d'optimiser la production et la consommation d'énergie. Souvent présentée comme une solution pour balcon, elle est en fait adaptée à tout type d'installation solaire. Découvrons la sans plus attendre…

Déballage de la solution EcoFlow PowerStream

Le coeur du système EcoFlow PowerStream est le micro onduleur hybride conçu par le fabricant:

test ecoflow powerstream 5

Le packaging présente clairement son rôle dans l'installation solaire: il est connecté entre les panneaux solaires et une prise électrique. Tel quel, le système permet de réinjecter l'électricité produite par les panneaux solaires dans le circuit de la maison. Comme le font les micro onduleurs des stations solaires. Jusqu'ici rien de nouveau. Mais l'EcoFlow PowerStream peut également fonctionner avec une batterie de la marque, ainsi que des prises connectées: dans ce cas le PowerStream sera capable d'envoyer automatiquement l'électricité produite vers les produits nécessitant de l'énergie, ou bien de recharger la batterie pour restituer l'électricité plus tard quand le besoin sera présent, comme la nuit par exemple. Plus d'énergie perdue !

test ecoflow powerstream 6

Petit détail au passage: on notera la garantie de 10 ans, et la certification IP67, permettant de le placer même à l'extérieur ! Cela permet de le placer au plus près des panneaux solaires si on le souhaite.

test ecoflow powerstream 7

A l'intérieur de la boite on retrouve l'EcoFlow PowerStream, accompagné d'un coffret de protection, d'un kit de fixation mural, d'un câble de connexion MC4, et d'une notice d'utilisation.

test ecoflow powerstream 8

L'onduleur est plutôt épuré, tout en métal gris, avec la marque inscrite sur le dessus. Il ressemble un peu à mon Mac Mini :p

test ecoflow powerstream 14

Le boitier est de dimensions assez compacte, comme la plupart des micro onduleurs: 242 ×169 ×33 mm, pour un poids de 3kg environ.

test ecoflow powerstream 21

Le dessous dispose de tampons en caoutchouc pour assurer la stabilité lorsqu'il est posé. L'EcoFlow PowerStream peut également être fixé au mur via la plaque de fixation livrée.

test ecoflow powerstream 16

A l'avant, un voyant lumineux indiquera l'état du système: vert (le système fonctionne normalement et fourni de l'électricité), blanc (la batterie se recharge), jaune / rouge (indique un problème).

test ecoflow powerstream 15

Enfin, à l'arrière se trouvent les différentes connectiques, ainsi que l'antenne de communication sans fil. Des prises très différentes, qui permettent de relier l'onduleur aux panneaux solaires, à une batterie, et au secteur.

test ecoflow powerstream 17

Le boitier de protection est surtout là pour assurer l'aération de l'onduleur s'il est posé quelque part. S'il est fixé au mur, seule la plaque de fixation sera nécessaire.

test ecoflow powerstream 9

Détail important: le petit outil logé dans le coffret de protection. Il permettra de débrancher les différentes prises de l'EcoFlow PowerStream. En effet, une fois insérées, elles tiennent très bien, et seront très difficiles à retirer sans cet outil.

test ecoflow powerstream 10

L'onduleur est livré avec un adaptateur pour prises MC4. Il s'agit de prises standard, équipant tous les panneaux solaires. Le câble dispose de deux entrées positives et négatives: l'onduleur est en effet équipé de deux gestionnaires MPTT, lui permettant ainsi de gérer par exemple deux panneaux de 400Wc chacun (en respectant un maximum de 55V et 13A).

test ecoflow powerstream 11
test ecoflow powerstream 12
test ecoflow powerstream 13

Vient ensuite le câble secteur, pour brancher l'EcoFlow PowerStream dans une prise électrique. Ce câble va permettre à l'onduleur d'injecter l'électricité produite sur le circuit de la maison. C'est le même principe que nous avons déjà vu pour les stations solaires: les électrons de l'électricité vont au plus court. L'électricité produite par les panneaux solaires va ainsi alimenter automatiquement les appareils les plus proches, sans passer par le compteur électrique, ce qui permet donc de profiter d'électricité gratuite.

test ecoflow powerstream 31

Pour complètement exploiter la solution avec une batterie EcoFlow, il faudra un câble spécial pour relier l'onduleur à la batterie. Le fabricant ne le fournit pas automatiquement, car ce câble sera différent selon le type de batterie utilisée: 3 câbles sont ainsi proposés, selon si on possède une batterie Delta, Delta Pro, ou River. Attention: dans le cas de la River, le système sera incapable de recharger la batterie, contrairement aux autres modèles.

Ici j'ai un câble pour batterie type Ecoflow Delta 2 ou Delta 2 Max. Différentes longueurs sont également disponibles, si on souhaite fixer l'onduleur au mur, notamment. Ici ce câble est tout juste assez long pour poser l'onduleur sur la batterie (ou fixé vraiment tout à côté).

test ecoflow powerstream 23

Viennent enfin les prises connectées, toujours estampillées EcoFlow. Le fabricant est ainsi en train de se constituer tout un éco système pour la gestion de l'énergie, et vient poser ses jalons en domotique:

test ecoflow powerstream 26

La prise est assez compacte, avec des dimensions de 53 × 53 × 79 mm. Elle dispose d'un bouton éclairé sur le dessus, pour indiquer son état, mais également la piloter localement ou l'appairer avec le système.

test ecoflow powerstream 27

La prise connectée EcoFlow est au format Shuko, compatible avec la plupart de nos appareils, disposant de la terre sur le côté (via une languette):

test ecoflow powerstream 28

Côté fixation murale elle est parfaitement compatible avec nos prises locales:

test ecoflow powerstream 29

Ces prises, en plus de la connexion Bluetooth et Wifi, sont également compatibles avec la nouvelle norme domotique Matter, ce qui les rend compatibles avec les assistants vocaux Apple, Google ou encore Amazon. Rien n'a été laissé au hasard ! A terme elles devraient donc même pouvoir être intégrées à des systèmes domotiques tiers comme Jeedom par exemple, pour ceux qui souhaitent augmenter les possibilités de ces prises. Nous y reviendrons dans un futur article.

test ecoflow powerstream 30

L'installation complète est donc constituée de nombreux éléments. Rassurez vous, il est impossible d'inverser les branchements, chaque connectique étant différente. Le fabricant a voulu une installation vraiment facile à installer par n'importe qui en 5min.

A lire également:
Avidsen lance SORIA : la station solaire plug&play intégrée au système domotique !
test ecoflow powerstream 32

Une solution adaptée aux balcons. Mais pas que !

Dans sa campagne de communication, Ecoflow met l'accent sur l'utilisation de la solution sur un balcon. Tout a été pensé en effet pour une installation simple, sans aucun travaux, donc parfaite pour un locataire:

flat img 11216c5b

J'ai eu l'occasion de le tester dans cette configuration. Pour cela, Ecoflow commercialise des panneaux flexibles de 100W.

test ecoflow powerstream 33

Chaque panneau est parfaitement protégé à la livraison:

test ecoflow powerstream 34

Un panneau mesure 1,05m sur 0,61m. Mais surtout, il ne pèse que 2,3kg ! Un poids donc extrêmement léger, qui ne posera pas de problème sur une rambarde de balcon.

test ecoflow powerstream 35

Comme on le voit le panneau souple EcoFlow est vraiment très fin:

test ecoflow powerstream 37

Seul un petit bloc dépasse sur le haut pour accueillir la connectique au format MC4, donc standard.

test ecoflow powerstream 36

Pour les curieux, petit coup d'oeil sur les caractéristiques de ces panneaux:

test ecoflow powerstream 38

Etant donné ces caractéristiques, et les contraintes en entrées de l'onduleur, il faut ici brancher les panneaux en série deux par deux, puis les deux groupes ensuite en parallèle. Le fabricant explique cela très bien dans son manuel:

powerstream parallele

Ainsi, il sera techniquement possible de relier 8 panneaux sur le même onduleur, pour une puissance totale de 800w. Mais on peut tout aussi bien y connecter deux grands panneaux de 400w type Sunology par exemple. La connectique MC4 et les caractéristiques de l'onduleur permettent de nombreuses configurations différentes, qu'on soit donc en appartement ou en maison.

powerstream 2 panneaux

Ici pour tester la configuration souvent présentée par EcoFlow j'ai installé les 4 panneaux souples sur un montage représentant une rambarde. Ces panneaux, dotés d'oeillets, peuvent être fixés à l'aide de simples crochets ou de serres câbles plastiques.

test ecoflow powerstream 46

Il est ensuite possible d'utiliser un câble extra plat vendu lui aussi par le fabricant, pour faciliter le passage des câbles dans une porte ou une fenêtre, sans avoir de trous à percer:

test ecoflow powerstream 24
test ecoflow powerstream 25

Exemple ici avec le passage du câble dans ma baie vitrée: le câble passe et fait transiter l'électricité des panneaux, sans trous à percer, et tout en permettant la fermeture de ma baie vitrée, sans aucun problème.

test ecoflow powerstream 39
test ecoflow powerstream 40

L'autre bout vient se brancher sur le câble adaptateur pour l'onduleur.

On peut ensuite brancher l'onduleur sur une batterie de la marque, disposant d'un port d'extension:

test ecoflow powerstream 3

Ce port sert normalement à connecter une batterie d'extension sur une batterie principale, pour augmenter sa capacité. Mais il est utilisé ici pour connecter l'EcoFlow PowerStream, qui pourra ainsi charger la batterie via les panneaux solaires, mais également puiser de l'énergie sur la batterie pour la réinjecter sur le circuit électrique, en fonction du mode de fonctionnement choisi.

test ecoflow powerstream 41

Arrivée des panneaux solaires, câble de batterie, et câble d'alimentation secteur: tout est ici connecté, sans aucun risque de se tromper:

test ecoflow powerstream 42

Petite note pour ceux qui souhaiteraient utiliser une batterie auxiliaire pour augmenter la capacité de stockage: il faudra veiller à utiliser une batterie dotée de deux ports d'extension. L'un sera utilisé pour le PowerStream, l'autre pour la batterie d'extension. Exemple ici avec la nouvelle Delta 2 Max:

test ecoflow powerstream 45

Si on possède une batterie avec un seul port, il ne sera pas possible d'utiliser de batterie d'extension. On peut voir la différence ici entre la Delta 2 qui ne possède qu'un seul port (en haut), et la Delta Max 2 qui en possède deux (en bas):

test ecoflow powerstream 4

Voilà pour l'installation physique de la solution ! Ici pour simuler l'installation sur un balcon en appartement. Mais je le répète: il est possible d'y connecter différents types de panneaux photovoltaiques, et cette solution peut très bien être utilisée dans une maison. D'ailleurs à terme j'y ai relié mes panneaux Beem, qui me permettent ainsi de profiter de 600Wc de puissance.

2kwh storage kit 3 b91b010b d2e3 4c91 b688 afc657b216be
EcoFlow PowerStream fonctionne aussi parfaitement dans une maison avec de grands panneaux rigides

Découvrons maintenant l'utilisation de la solution au travers de l'application, car c'est là qu'il est possible de tout optimiser.

Utilisation du EcoFlow PowerStream

Pour commencer il faut ajouter les différents appareils à l'application EcoFlow: PowerStream, bien sûr, mais également la batterie si on en possède une, et les éventuelles prises connectées (qui ne sont pas obligatoires, mais très utiles !). Au lancement de l'application, si les appareils sont branchés, ils sont automatiquement détectés. On ajoute ainsi l'EcoFlow PowerStream et on configure sa connexion Wifi:

powerstream app 01

On ajoute ensuite un “Espace”, qui va permettre de gérer l'énergie à travers différentes pièces si besoin.

powerstream app 02

On ajoute de la même façon les prises connectées. Ici il faudra maintenir enfoncé 3s le bouton de la prise pour la passer en appairage.

powerstream app 03

Une fois la prise connectée ajoutée, on obtient un écran de contrôle permettant d'actionner la prise en On/Off, de connaitre sa durée d'utilisation, et la puissance consommée. Du classique sur ce type d'appareil.

powerstream app 04

C'est du côté de l'EcoFlow PowerStream que les réglages sont particulièrement intéressants. Outre le niveau d'éclairage qu'il est possible de régler (pratique si par exemple l'onduleur se retrouve dans une chambre), et le niveau de décharge maximum de la batterie, il est surtout possible de régler le mode d'alimentation, le besoin en énergie, et automatiser quelques tâches.

powerstream app 05

Le système propose en effet deux modes d'énergie:

  • priorité à l'alimentation électrique: dans ce mode, l'électricité générée par les panneaux solaires va en priorité aller alimenter la maison et les appareils ayant besoin d'électricité. Si les panneaux produisent plus que ce qui est nécessaire au logement, le surplus sera utilisé pour recharger la batterie
  • priorité au stockage d'énergie: dans ce mode, l'électricité générée par les panneaux solaires va en priorité aller alimenter la batterie pour la recharger au maximum. Une fois la batterie complètement rechargée, s'il y a encore de la production solaire, l'électricité va alimenter le logement.

A noter que si ni la batterie ni le logement n'ont besoin d'électricité, alors l'EcoFlow PowerStream coupe simplement la production: aucun surplus ne sera envoyé sur le réseau général.

A lire également:
Les différentes technologies de batteries utilisées dans les PowerStations

L'autre option intéressante concerne le “besoin en énergie de la sortie CA”. Pour connaitre la quantité d'électricité nécessaire à la maison, le système s'appuie sur deux éléments:

  • les prises connectées EcoFlow: chaque prise connectée mesure en temps réel la consommation électrique de l'appareil qu'elle pilote. Si j'ai par exemple une prise consommant 100w, et une seconde prise consommant 30w, le système sait que la maison a déjà besoin de 130w. Le système pourra donc déjà envoyer cette puissance si elle est disponible.
  • le “besoin en électricité de la sortie CA”: il faut renseigner ici le talon électrique moyen de la maison. Le talon électrique, c'est la consommation d'électricité de la maison, qu'on soit présent ou non: le logement a en effet toujours une consommation minimale due aux frigos, congélateurs, box internet, appareils en veille, VMC, etc. Il suffit donc de regarder la puissance consommée sur son compteur électrique quand la maison est en situation minimale, comme quand on s'absente. Cette valeur sera à reporter dans le besoin en énergie de la sortie CA (maximum 800w).

Grâce à ces deux informations, le système PowerStream sait la quantité d'énergie qu'il faut envoyer au logement. Si par exemple mon talon électrique est de 200w, et que la prise commandant la pompe de la piscine demande 80w, alors le système en déduit qu'il faudrait dans l'idéal envoyer 280w sur le circuit de la maison. Si les panneaux solaires produisent bien, disons 350w, alors 280w sont injectés sur le circuit de la maison, et 70w envoyés vers la batterie pour la recharge.

Si par contre les panneaux solaires ne produisent que 200w, le système va envoyer ces 200w sur le circuit électrique de la maison, mais va également puiser 80w sur la batterie pour compenser.

Le fonctionnement dépend bien sûr du mode sélectionné. Et ce mode peut être ajusté automatiquement via les tâches programmées: ici par exemple je privilégie le stockage d'énergie de 8h à 20h, et l'alimentation électrique à partir de 20h. Comme j'ai d'autres panneaux solaires que ces EcoFlow, je sais que mon logement est généralement à consommation 0 la journée. J'en profite donc pour recharger la batterie EcoFlow. Par contre à partir de 20h, où je n'ai plus beaucoup de production solaire, la batterie prend le relai pour réduire la quantité d'électricité venant du réseau commun. J'ai ainsi une réduction de ma consommation de jour comme de nuit, alors qu'auparavant je n'avais une réduction que la journée, avec un surplus perdu ans la rue :/

powerstream app 06

Il est possible aussi d'ajuster la demande en énergie grâce aux prises connectées, qui peuvent être programmées. Ici j'active par exemple la pompe de ma piscine de 9h à 21h: cela permet de l'alimenter grâce au solaire, tout en réduisant la consommation de la batterie le soir venu.

powerstream app 07

Le tableau de bord permet de suivre tout ceci de façon très visuelle: on voit ici qu'à 15h18 mes panneaux produisent 128w, directement injectés vers la batterie (hormis 12 petits watts). Alors qu'à 23h, le système “pompe” 90w sur la batterie pour aller alimenter des appareils de la maison.

powerstream app 08

Ici, on voit que les panneaux produisent 231w: les prises connectées ne demandant que 87w, le reste est envoyé à la batterie pour sa recharge. Une fois la batterie totalement rechargée (capture 2), la totalité est envoyée sur le circuit de la maison.

powerstream app 09

On peut également suivre la recharge ou l'utilisation d'énergie sur l'écran dédié à la batterie: une nouvelle entrée et sortie “CC” sont apparues, correspondant à l'onduleur.

powerstream app 10

On peut également suivre le fonctionnement sur la partie “Espace” de l'application, utile notamment si on possède plusieurs EcoFlow PowerStream:

powerstream app 11

J'aime particulièrement l'animation du circuit, qui illustre très bien la répartition de l'énergie:

L'application permet aussi de suivre toutes les données sous forme graphique, par jour, semaine, mois, ou même à l'année. On peut ainsi suivre la production solaire, et la quantité d'énergie utilisée par le logement depuis le solaire et depuis la batterie:

powerstream app 12

Tout cela avec une estimation des économies réalisées, puisqu'il est possible de renseigner le prix du kilowatt dans l'application (pas de distinction heures creuses / heures pleines, mais cela permet d'avoir une idée à la louche des économies réalisées sur la facture).

powerstream app 13

Les prises connectées bénéficient elles aussi d'un suivi de la consommation sur les mêmes périodes.

powerstream app 14

Comme on le voit EcoFlow ne se cantonne plus ici aux batteries pour nomade qui ont fait sa réputation, mais propose une vraie solution de gestion d'énergie pour le logement ! Injection depuis le solaire ou la batterie, recharge de la batterie, contrôle des appareils et suivi de consommation avec les prises… C'est très complet ! Et pourtant très simple à utiliser, le système s'adaptant automatiquement de façon intelligente. La seule chose qui manquerait à mon avis ici: un système capable de suivre la consommation globale de la maison pour que le système gère la répartition d'énergie en temps réel, sans devoir indiquer manuellement une valeur pour le talon électrique. On oublie le dongle à insérer sur le compteur Linky, trop spécifique à la France. Mais un système de pince ampère métrique à clipser autour de la phase de la maison, et communiquant en Wifi, comme le fait le Shelly EM, serait top ! Et c'est une option qui n'est pas du tout exclue ;-)

Un dernier point important: comme tous les onduleurs hybrides, en cas de coupure de courant, celui ci se coupe. C'est une sécurité. Il ne pourra donc pas réinjecter de l'électricité pour alimenter la maison en cas de coupure de courant. Pour autant, si la batterie est chargée, il est possible de brancher des appareils directement sur les prises 230V de la batterie pour les alimenter durant la panne de courant (voir même de brancher la batterie sur l'inverseur de source pour alimenter toute la maison !).

A lire également:
Test Jackery Explorer 1000 Plus: la PowerStation parfaite pour l'outdoor et les conditions difficiles !

Conclusion

Si j'avais été quelque peu déçu du fonctionnement du Lancey Capella pour stocker le surplus de production solaire, je dois dire que cet EcoFlow PowerStream s'approche lui de la perfection !

Mon avis est toutefois à départager sur deux points.

Tout d'abord la solution présentée au début comme un système parfait pour les balcons. Sur le fonctionnement, le matériel fourni pour éviter tout travaux (notamment câble extra plat pour fenêtre), le poids très léger de l'ensemble, etc. Rien à redire ! La solution est quasiment Plug&Play et ne posera aucun problème de sécurité vis à vis des rambardes (attention toutefois à demander l'autorisation au syndic de copropriété…). D'ailleurs ce système peut aussi bien être installé sur la rambarde d'un balcon d'appartement, que sur celui de la terrasse d'une maison, voire même sur une clôture. Le seul reproche que je ferai est au sujet de l'inclinaison des panneaux, qui sont totalement à la verticale. Si la production pourra être bonne en hiver, elle sera en revanche forcément réduite l'été, saison où le soleil est très haut, et qui nécessite généralement de revoir l'orientation des panneaux un peu plus à l'horizontale. Sur la partie panneaux fixés au balcon la solution Sunology City me parait mieux pensée, puisqu'elle permet justement un orientation des panneaux. Avec les panneaux EcoFlow il faudra donc peut être bricoler un peu pour optimiser l'orientation sur un balcon.

Mais comme nous l'avons vu cette solution ne se limite pas aux balcons. Et c'est bien là le point qui nous intéresse ! Etant donné qu'elle peut être reliée à divers systèmes photovoltaïques, elle s'avère très polyvalente: on peut tout à fait opter pour un kit complet EcoFlow doté d'une batterie et de panneaux solaires, qu'ils soient souples ou rigides; mais on peut tout aussi bien opter pour un kit EcoFlow PowerStream avec batterie pour y brancher une solution que nous aurions déjà, comme Sunology, Sunethic, ou encore Beem, pour ne citer qu'eux (c'est valable bien sûr pour n'importe quel panneau photovoltaique que vous pourriez avoir, pourvu qu'ils respectent les contraintes de tension et de puissance du PowerStream). Dans ce cas plus besoin du micro onduleur de la station solaire, on branche les prises MC4 des panneaux directement sur la prise EcoFlow du PowerStream ! Et on obtient immédiatement un système beaucoup plus intelligent, capable de réduire la consommation électrique du logement aussi bien de jour comme de nuit. Le système permet de cumuler tous les avantages:

  • la journée, l'énergie solaire est consommée instantanément par le logement s'il en a besoin. Le surplus sert à recharger la batterie
  • la nuit, ou quand la production solaire est trop faible, la batterie peut alimenter une partie du logement
  • pendant les heures creuses, il est possible également de paramétrer la recharge automatique de la batterie, qui restituera cette énergie pendant les heures pleines. Même si l'économie est moins intéressante qu'avec l'énergie gratuite du soleil, ce sont encore quelques économies à grappiller.

Bref, l'EcoFlow Powerstream est une excellente solution pour optimiser l'utilisation de sa production photovoltaïque, et ainsi faire de belles économies sur la facture d'électricité.

Concernant le cout, le PowerStream en lui même coute 369€. Si vous possédez déjà des panneaux solaires et une batterie EcoFlow, ce sera le seul investissement à réaliser (+ le câble spécifique pour la liaison avec la batterie). Si ce n'est pas le cas, le fabricant propose différents kits, intégrant panneaux solaires et batterie. Si on opte par exemple pour un kit PowerStream + Batterie de 1kWh, l'ensemble revient à 1207€ “seulement”: un tarif bien inférieur aux 2000€ de la batterie Lancey Capella, avec une capacité de stockage supérieure et un fonctionnement plus optimisé. Certes nous n'avons pas la partie chauffage de la solution Lancey, mais finalement celle ci n'intéresse pas tant de personnes que cela, la fonction surtout recherchée étant le stockage d'énergie sur batterie et la réinjection. Et sur ce point, EcoFlow propose une solution vraiment top !

EcoFlow PowerStream

369€
Système de gestion d'énergie intelligent pour pleinement exploiter la production photovoltaique

EcoFlow PowerStream avec batterie 1kWh

1207€
Système de gestion d'énergie intelligent + batterie 1kWh

EcoFlow PowerStream avec batterie 2kWh + panneaux solaires + 2 prises connectées

2716€
Système de gestion d'énergie intelligent + batterie 2kWh + panneaux solaires + prises connectées

Bref, pour ma part je suis conquis ! En conciliant solaire, batterie, et même domotique, EcoFlow propose vraiment une solution adaptée pour optimiser sa production solaire, de jour comme de nuit, très facile à mettre en place, et totalement autonome, contrairement à l'inverseur de source que j'avais mis en place, et qui nécessitait une intervention manuelle. Que vous soyez en appartement ou en maison, propriétaire ou locataire, vous pouvez ici profitr d'une installation solaire avec batterie. Vous étiez beaucoup à demander une solution Plug&Play pour coupler une batterie à une station solaire, la voici !

9.3 Total Score
LA solution que beaucoup attendaient pour optimiser leur production solaire !

Si la solution de stockage Lancey m'avait quelque peu déçu, EcoFlow a réalisé ici une solution qui se montre bien adaptée pour optimiser sa production solaire, de jour comme de nuit. Alimentation de la maison, recharge de la batterie, réinjection de la batterie la nuit, etc. le système fonctionne parfaitement et est très simple à mettre en place. A nous les économies sur la facture d'électricité !

Qualité
10
Installation
9.5
Fonctions
9.5
Utilisation
9
Prix
8.5
POUR
  • Solution intelligente et très bien concue
  • Facilité de mise en place sans travaux, Plug&Play
  • Evolutivité de la solution
CONTRE
  • Prise propriétaire de la batterie
Pour information, cet article peut contenir des liens affiliés, sans aucun impact sur ce que vous gagnez vous même ou le prix que vous pouvez payer pour le produit. Passer par ce lien vous permet de me remercier pour le travail effectué sur le blog chaque jour, et d'aider à couvrir les dépenses du site (hébergement, frais de port pour les concours, etc.). Ca ne vous coute rien, mais ca m'aide beaucoup ! Merci donc à ceux qui joueront le jeu !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

30 Commentaires
  1. Enfin un article très bien fait sur cette solution. Merci.
    Seule un doute subsiste : sans les prises connectées “propriétaires” Ecoflow, cette solution alimente-t-telle automatiquement tous les besoins de la maison à hauteur, ou bien en est-elle incapable ?

    • Bonjour, et merci pour ce commentaire !
      Si on n’a pas de prise Ecoflow, il suffit d’indiquer une valeur à compenser dans l’option “besoin en électricité de la sortie CA”. Si on règle sur 300w, par exemple, le système fera en sorte d’injecter de façon constante 300w sur le circuit de la maison, depuis les panneaux ou la batterie selon ce qui est disponible. Ca fonctionne sans soucis. Le seul inconvénient est que cette valeur sera fixe tout le temps, sans tenir compte des autres appareils pouvant être mis en fonctionnement. Mais ca permettra de compenser le salon électrique de jour comme de nuit, ce qui est déjà pas mal

  2. bien trop chère. uniquement pour ceux qui ont déjà un besoin de batterie portable et encore.

    • Bonjour. Si on est déjà équipé d’une station solaire et d’une batterie Ecoflow, les 369€ du PowerStream restent très abordables. Si on ne possède rien, l’investissement est en effet nettement plus important. Le temps nous le dira, mais c’est je pense un investissement à long terme. La batterie a une durée de vie de plus de 10 ans, les panneaux solaires beaucoup plus. Difficile de prédire le tarif de l’électricité d’ici dix ans, mais il ne va faire qu’augmenter. Le système sera amorti d’ici là.

      • Bonjour,je possède 1kit beem et une extension ma question comment connecter mon kit sur powerstream, je souhaiterais ajouter une batterie mais comment injecter l’énergie de cette batterie dans le réseau électrique de ma maison ?
        Merci pour vos tests et tous vos essais

  3. Bonjour.
    Je n’ai pas compris comment il était possible de relier des panneaux solaires d’autres fournisseurs. Le raccord des câbles de liaison ne semble pas identique ou je me trompe? Personnellement j’lui deux panneaux sunology et ça m’intéresse grandement. Je vous remercie

    • Bonjour. En fait les panneaux solaires ont normalement tous des connectiques MC4, c’est un standard dans le domaine. Sunology a bien ces connectiques pour brancher le panneau solaire sur le micro onduleur. Il suffit de débrancher les deux câbes MC4 du panneau qui sont branchés sur le micro onduleur, pour les brancher sur l’adaptateur du PowerStream. Dans ce cas le micro onduleur Sunology ne sert plus à rien, c’est le PowerStream qui va faire tout le travail.

      • Alors j’ai testé en branché mes 2 panneaux sunology en // (avec un Y) via MC4 sur l’entrée 1 du Powerstream. Mais bizarrement, je suis toujours en-dessous de 400w, alors que par défaut en pleine journée ensoleillée j’étais à 600/700W via les micro-onduleurs de Sunology.
        Je me demande si il ne faudrait pas que je branche séparément les panneaux sur l’entrée 1 et 2 du powerstream. Vous en pensez quoi ?

        • Bonjour. Oulà, heureusement que le Powerstream a quand même quelques protections ! C’est beaucoup trop en parallèle, on dépasse l’ampérage accepté par le Powerstream, donc il bride en effet l’entrée. Il faut en effet un panneau Sunology par entrée sur le Powerstream. Et là aucun soucis les deux panneaux vont fournir. J’ai fait l’installation finale ce weekend avec mes panneaux Beem, mais le principe est le même. J’ai un kit Beem sur chaque entrée du Powerstream, ce qui me permet de recharger la batterie Delta 2 Max dans la journée sans problème.

  4. Bonsoir cedric,j ai une delta pro sans panneaux solaires,le powerstream fonctionnera t il?L idée est de restituer les 3,6kw de là delta au travers du powerstream par le biais des smartplugs brancher sur un sèche linge,machine à laver,lave vaisselle cafetière micro onde Tv ampli etc…
    Merci
    Tony

    • Hello ! Oui à priori pas de problème. La nuit je réinjecte bien depuis la batterie alors que les panneaux ne produisent plus rien. Idem quand il ne fait pas beau. C’est un bon moyen de réinjecter dans la maison en automatique, sans s’embêter avec un inverseur de source ou autre.

  5. Est-ce que vous savez si l’appareil fait du simple calcul arithmétique pour savoir comment répartir l’énergie ou s’il agit plutôt comme un routeur solaire ? Si c’est le cas ça serait très intéressant qu’il sorte un routeur solaire sans la partie MO, pour ceux qui sont déjà équipé et lié avec des MO d’une marque.

  6. Merci beaucoup Cédric pour ta réponse claire. Je m’en suis douté a postériori en comparant les fiches techniques :)
    Je crois que l’ampérage peut dépasser, c’est protégé, mais surtout pas le voltage.
    Heureusement que j’ai branché en // et non en série ! :D

  7. Merci pour cet article. Alors oui c’est super mais ça devient compliqué dès lors qu’on a plus de 800w de prod (d’autres panneaux). Car le Powerstream ne mesure pas la consommation / prod globale de la maison. Il va potentiellement injecter de l’électricité alors que la maison est à zero… Par contre serait-il possible de mixer une solution Shelly /Clamp pour charger la batterie et utiliser le powerstream pour uniquement la décharge (sans le relier aux panneaux donc) ?

  8. Merci pour cet article, comme toujours d’une grande qualité.
    Je ne souhaite pas relier mon système PV au Powerstream. Est-il possible de charger la batterie Ecoflow via le réseau AC 230 de la maison ?

  9. Bonjour Cédric,

    J’ai actuellement des batteries autres qu’EcoFlow (1 Bluetti EB3A et dans quelques jours une Fossibot F2400).

    Penses-tu qu’il est possible d’utiliser PowerStream avec d’autres matériels (panneaux je n’ai pas de doute) que Ecoflow, comme mes batteries Bluetti et Fossibot ?

    Est-ce que je risque de perdre en fonctionnalité si du moins cela est possible ?

    Merci d’avance.

    • Bonjour Xavier. Pour les panneaux, pas de soucis, le système utilise la connectique standard MC4. Il faut juste bien respecter la tension et la puissance admise par le PowerStream. Pour la batterie malheureusement non, celle ci est reliée via sa prise et son câble propriétaire. Il faudrait sacrifier un câble de liaison Ecoflow pour l’étudier et voir s’il est possible d’adapter quelque chose en bricolant, mais ce sera de la “bidouille” si ca fonctionne.

  10. Bonjour Cédric. Apparemment il y aurait moyen avec l’allume cigare mais le résultat risque d’être décevant cette vidéo. https://youtu.be/np0-CfC6-QM

    • Hello ! J’ai regardé la vidéo, et en effet c’est assez décevant. Que le cable allume cigare ne puisse pas recharger la batterie, ca Ecoflow l’avait bien précisé. Mais en plus en sortie on est limité à une centaine de watts, c’est peu :/

  11. Bonjour
    Peut on faire ce montage: 2 panneau de 400 w sur power stream,delta pro relié à celui ci
    Et 3 panneau de 400 w sur la delta pro
    Cordialement

  12. Bonjour, en dehors du lancey. Quand on a des panneaux solaires sur le toit (3 ou 6000 KwC) y a t’il un système facile d’utilisation pour stocker sur la batterie en journée et utiliser la recharge quand il y a trop de demande ou la nuit quand les panneaux ne marchent pas?
    Cordialement

  13. Est t’il possible d’utiliser le kit powerstream sans panneaux solaire juste avec une batterie pour la charger en heures creuse et la vidé en heures pleine ?

    • Bonjour. Oui, tout à fait ! Il faudra programmer la batterie pour qu’elle se charge durant les heures creuses. Et activer l’injection à partir de l’heure qu’on souhaite.

  14. Bonjour. Mon installation électrique de ma maison est en triphasée. Est-ce que l’installation d’un kit powerstream est possible et si oui quelles seront ces avantages et inconvénients ?

    • Bonjour. C’est tout à fait possible, oui. C’est comme pour les stations solaires: ce sont les équipements branchés sur la même phase que celle utilisée par le Powerstream pour la réinjection qui en profiteront.

  15. Bonjour,

    super article, merci.

    J’ai une question: peut-on brancher n’importe quelle type de panneaux avec connecteur MC4 sur la powerstream ?

    Merci et bonne journée

    • Bonjour. Oui, en MC4 on peut brancher n’importe quel panneau. Il faut juste bien veiller à respecter la tension et l’intensité maximale des panneaux par rapport à ce qu’accepte le PowerStream (bien comparer la fiche technique du PowerStream et des panneaux, du coup).

  16. Bonjour,

    Je suis équipé de 6 kits Beem 300W (24 panneaux 70 x 70 en tout) et je fais de la surproduction lorsqu’il fait beau.
    Je commence donc à m’intéresser à une solution de batterie afin de stocker l’électricité lorsque je fais de la surproduction afin de la restituer la nuit ou lors de grosses consommations.
    Le but serait d’optimiser et d’automatiser au maximum, et que la batterie se charge uniquement lorsqu’il y a de la surproduction, et que tout soit autoconsommé lorsqu’il n’y a pas de surproduction.
    La batterie servirait la nuit lorsqu’il n’y a pas de production, mais aussi lors des pics de consommation électriques, tel que ballon d’eau chaude, lave linge, lave vaisselle, four…
    Est-ce qu’il est possible de se servir d’un boitier Lixee sur le Linky pour commander la Powerstream en temps réel grâce à l’information de la consommation du Linky, soit en format zigbee ou via la domotique (Rexel Energeasy Connect). Je ne veux pas me contenter de calculer juste le talon fixe de consommation mais avoir une vraie automatisation entre charge de la batterie et autoconssommation.

    Lien vers le Lixee : https://lixee.fr/produits/37-zigate-usb-ttl-3770014375148.html

    Ecoflow propose actuellement une version « basique » de ses batteries qu’ils appellent batterie étanche, qui est moins cher que les batteries nomades, vu que tous les accessoires (prises elec, prise USB…) ne sont pas présents. En gros, c’est uniquement pour du stockage en poste fixe, ce qui me conviendrait dans mon cas.
    https://fr.ecoflow.com/products/powerstream-balcony-solar-system-waterproof-battery-series-600-w-800-w

    Mon idée est de connecter 8 panneaux Beem (600 W) sur le Powerstream pour charger la batterie et autoconsommer, et de garder les 16 autres panneaux Beem en parallèle

    Est-ce que vous pensez que mon idée est actuellement possible ou bien il n’existe pas encore de solution pour piloter en direct la Powerstream (ou autre marque) de façon à autoconsommer/charger la batterie de façon optimale et d’être le plus possible à zéro consommation?

    Merci d’avance pour votre retour.

    Cordialement

    Aurélien

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Logo
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare