Le protocole domotique Z-Wave est il mort ?

Dans l'univers en constante évolution de la domotique, les protocoles de communication jouent un rôle crucial. Parmi eux, Z-Wave a longtemps été un acteur de premier plan, adopté par de nombreuses solutions domotiques durant ces 15 dernières années. Toutefois, ces dernières années le ZigBee semble avoir le vent en poupe, tout comme le nouveau protocole Matter, destiné à unifier tous les systèmes domotiques, et dont semble totalement absent le Z-Wave. Beaucoup s'interrogent sur son avenir, d'autant plus après son absence remarquée du CES. Et c'est légitime.

Principe du protocole Z-Wave

Développé à l'origine par la société danoise Zensys au début des années 2000, le Z-Wave a été l'un des premiers protocoles dédiés à la domotique. Sa popularité a grandi grâce à sa facilité d'intégration et sa large compatibilité avec divers appareils. En 2005, la spécification Z-Wave a été finalisée, marquant le début d'une expansion internationale. Au fil des années, Z-Wave a connu plusieurs mises à jour, intégrant des améliorations en termes de sécurité, de portée et de diversité des dispositifs compatibles. La création de l'Alliance Z-Wave a également contribué à standardiser et à promouvoir ce protocole dans l'industrie.

zwavelogo

Z-Wave est un protocole de communication sans fil spécialement conçu pour la domotique. Il fonctionne à basse fréquence (environ 900 MHz), ce qui lui permet de minimiser les interférences avec d'autres appareils domestiques. Sa force réside dans son réseau maillé où chaque appareil connecté peut agir comme un répéteur de signal, augmentant ainsi la portée et la fiabilité du réseau. Conçu pour être à la fois sécurisé et économe en énergie, Z-Wave se présente comme une solution optimale pour la gestion des appareils domestiques intelligents, allant des éclairages aux systèmes de sécurité.

A lire également:
Mise à jour de la box eedomus: compteur d’impulsion Zigbee Zipulses, périphériques Schneider Electrique Wiser, thermostat Airzone, etc.
web slika 1 1170x657 1

Z-Wave face à de nouveaux défis : Matter et autres protocoles

Aujourd'hui, le paysage de la domotique est plus compétitif que jamais, avec l'introduction de protocoles concurrents.

Bien que techniquement très semblables, le Z-Wave a longtemps eu l'avantage sur le ZigBee. Quand le Z-Wave présentait plusieurs milliers de produits compatibles, le ZigBee n'en était encore à proposer que des chipsets. Mais force est de constater que ces dernières années le ZigBee a considérablement rattrapé son retard, sans doute grâce à un cout inférieur de fabrication, et une plus grande flexibilité sur son protocole. En effet le Z-wave nécessite l'utilisation d'une puce Z-Wave, fabriquée par un constructeur unique, et les appareils doivent répondre à une standardisation très stricte. Aujourd'hui l'écosystème ZigBee est très vaste, et très apprécié, notamment grâce à des constructeurs comme Aqara par exemple qui ont su démocratiser ce protocole en proposant des périphériques à moins de 10€, là où il est très rare de trouver le même type de solution à moins de 30€ en Z-Wave. De plus, des solutions comme les enceintes Echo de chez Amazon intègrent directement la compatibilité ZigBee, facilitant ainsi son utilisation en se passant totalement de box domotique.

matter header

Notons également l'émergence de protocoles universels tels que Matter. Matter vise à créer un standard ouvert et unifié pour les appareils connectés, indépendamment des fabricants. Cette initiative, soutenue par des géants de la technologie comme Google, Apple et Amazon, pose un défi direct à des protocoles plus anciens comme Z-Wave.

L'avenir du Z-Wave dans le monde de la domotique

Alors, le Z-Wave a-t-il encore un avenir dans ce contexte changeant ? La question se pose d'autant plus quand la Z-Wave Alliance, auparavant très représentée sur des salons comme le CES, frappe aujourd'hui par son absence. En creusant un peu, il était possible de rencontrer la Z-Wave Alliance dans une suite privée à Las Vegas. Mais plus de visibilité “publique” dans la section Smart Home du CES, où elle hébergeait auparavant plusieurs fabricants comme Fibaro ou Aeotec par exemple. La présence du Z-Wave se résumait cette année à quelques rares fabricants affichant leur petit panneau annonçant leur participation à la Z-Wave Alliance. Une présente très discrète, donc.

A lire également:
Le Z-Wave Long Range arrive sur le marché européen: meilleure portée, jusqu'à 4000 noeuds, et autonomie jusqu'à 10 ans !

L'avenir du Z-Wave est il remis en question ? La réponse réside dans sa capacité d'adaptation. Z-Wave a l'avantage d'un réseau établi avec une large base d'utilisateurs et une compatibilité étendue de plus de 4300 produits. De plus, il continue d'évoluer, avec des mises à jour visant à améliorer la sécurité et la performance. Cependant, pour rester pertinent, Z-Wave devra peut-être envisager une intégration ou une interopérabilité avec des protocoles comme Matter. L'avenir de Z-Wave dépendra de sa capacité à évoluer avec les exigences d'un marché en constante mutation, tout en préservant les caractéristiques qui ont fait son succès.

Conclusion

Z-Wave, avec son histoire riche et sa technologie éprouvée, reste un acteur significatif dans le domaine de la domotique. Son avenir, bien que défié par l'émergence de protocoles universels comme Matter, n'est pas nécessairement sombre. En embrassant l'évolution et en s'adaptant aux nouvelles normes du marché, Z-Wave peut continuer à jouer un rôle important dans les maisons intelligentes de demain. Et s'il était peu présent au CES, la Z-Wave Alliance a déjà annoncé sa présence à Integrated Systems Europe (ISE) de Barcelone dans quelques jours, un salon lui vraiment dédié à la domotique.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Pour information, cet article peut contenir des liens affiliés, sans aucun impact sur ce que vous gagnez vous même ou le prix que vous pouvez payer pour le produit. Passer par ce lien vous permet de me remercier pour le travail effectué sur le blog chaque jour, et d'aider à couvrir les dépenses du site (hébergement, frais de port pour les concours, etc.). Ca ne vous coute rien, mais ca m'aide beaucoup ! Merci donc à ceux qui joueront le jeu !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

9 Commentaires
  1. Cela me fait un peu penser à la différence iOS android, d’un côté un système plus fermé mais en avance et qui fonctionne très bien de l’autre un système plus ouvert moins cher mais avec faille de sécurité, fiabilité parfois douteuse, interoperabilite discutable. En terme de domotique il est indispensable que nos module fonctionnent et cela tous le temps en zwave je n’ai jamais eu de soucis, en zigbee c’est pas toujours le cas, alors oui c’est moins cher mais la fiabilité n’est pas la même.

    • Bonjour Karl. Assez d’accord avec toi, en effet ! Le Z-wave a fait ses preuves depuis longtemps et s’avère être fiable dans le temps, quand certains périphériques chinois laissent vraiment à désirer. Côté professionnel c’est indéniable. Malheureusement côté grand public c’est surtout l’argument prix qui va entrer en jeu, je pense, et si la demande de Z-Wave n’est plus là, on sait comment ça finira.

  2. Pourvu que ça tienne encore un peu car 80% de ma domotique est en zwave. Et comme le dit l’article mes autres modules sont zigbee.
    Beaucoup beaucoup beaucoup moins cher.

    • Salut Vincent. Je suis un peu comme toi, le plus gros de ma maison est en Z-wave. Quand j’ai commencé la domotique, il n’y avait quasiment que le logiciel Homeseer pour piloter sa maison. Quand ils ont fait le choix d’abandonner le X10 pour passer au Z-Wave, j’ai suivi. En même temps à l’époque le Z-wave était le seul protocole à avoir de solides arguments.
      Après, tant que ca fonctionne ca ne pose pas vraiment de problème. Mes premiers modules ont quasi 15 ans et tournent chaque jour pour piloter mes volets, par exemple. Le Z-wave est relativement autonome, dans le sens où il ne dépend pas de serveurs ou autre, même si demain le Z-Wave était complètement abandonné par les fabricants de périphériques, nos systèmes continueraient de fonctionner pour pas mal d’années.
      Il faut juste conserver une box domotique compatible, ce qui n’est pas un soucis non plus aujourd’hui parmi les projets open source.
      Le seul point qui me fait un peu “tiquer” c’est la compatibilité Matter qui a de très belles promesses. Mais si la compatibilité Matter ne se fait pas au niveau des périphériques, elle peut se faire au niveau de la box domotique ou du hub, comme le font déjà pas mal de fabricants. Donc en soit ce n’est pas vraiment un soucis non plus, grâce à ce système des périphériques Z-wave pourront sans problème s’intégrer dans un système Matter plus global.

  3. Je suis intéressé par le même article concernant l’enOcean, on ne voit plus beaucoup de nouveaux produits sur ce protocole non plus.

    • Bonjour Christophe. En effet on n’entend plus beaucoup parler d’EnOcean. Déjà ca reste très européen, les américains ne connaissent pas ce protocole. Et la personne qui menait le projet, Emmanuel Francois, qui en parlait partout tant qu’il pouvait, est parti vers de nouveaux horizons, si bien que EnOcean se fait très discret. Des produits continuent de sortir, comme chez Nodon, surtout à destination des professionnels, car le grand public ignore totalement ce protocole.
      Mais je suis d’accord, on peut se questionner sur la pérennité. La force du EnOcean était le sans fil sans pile, mais c’est une techno qu’on retrouve aussi aujourd’hui en ZigBee. Donc l’intérêt est de plus en plus limité.

      • Majoritairement équipé en zwave depuis 12ans.
        Le soucis de zwave c’est uniquement le prix. Les même module zwave fibaro en zigbee sonoff sont jusqu’à CINQ fois plus cher… 2 a trois fois pourrait ce justifier avec la réputation de solidité. Mais ça fait maintenant deux ans que j’ai du sonoff et ils sont aussi efficace que mon zwave. Fonctionne au top avec HOMEY Pro mon dernier achat et home assistant, JEEDOM, domoticz mes trois anciens serveur testés durant les 12 dernière années.
        Zwave va sûrement avoir une fin similaire a Nokia s’ils ne changent pas de politique.

  4. Le principal soucis pour moi de zwave, c’est la qualité des modules. A l’heure actuelle, pour un module extérieur je prend du zigbee nodon car ce sont les seuls à résister aux grands écarts de température.

    Pour le reste, dès que je cherche une fonction un peu élaborée, je retombe souvent sur des modules zwave. Zigbee est vraiment très limité, pour moi ce n’est pas un protocole domotique évolué, mais un protocole basique d’émetteur récepteur.

    Mais dommage, j’ai fais le choix du zigbee majoritaire sur mon installation pour la compatibilité matter… Mais je me rend compte que cet argument ne m’intéresse pas vraiment au final.

    J’espère donc que la compatibilité universelle promise par matter ne va pas tout tirer vers le bas…

  5. Je ne pense pas Zwave soit mort. Dernièrement Shelly a sorti des modules Zwave avec un bon rapport qualité/prix suite au rachat de Qubino. Samsung aussi a rendu compatible Smarthings avec Zwave.

    Zwave fait son petit chemin, avec les modules récents, on peut même ajouter un module aisément avec un QRCode. Les modules demandent une spécification rigoureuse, certes au détriment du prix final, mais au moins on n’est pas confronté au bordel du Zigbee dont on n’est pas sûr de la qualité, du fonctionnement et de la fiabilité. Encore récemment, j’ai du exclure et inclure des modules Aqara qui ne répondaient plus sans raison.

    L’inconvénient du Zwave c’est aussi une fréquence qui diffère en fonction du pays, une gestion ciblée du stock qui ne pousse pas les prix vers le bas.
    On a eu beaucoup de souci avec OpenZwave mais avec l’émergence de ZwaveJS UI, on se retrouve à avoir une solution fiable et efficace pour piloter ses modules, qu’on soit sur Jeedom ou Home Assistant.

    Quant au Matter, chacun rend compatible ses modules avec Matter mais uniquement fermé à leur passerelle, on peut citer l’exemple de Philips Hue, donc interopérabilité, j’attends de voir…

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Logo
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare